AccueilRechercheDivision macro économie et intégration économique

10084 vue(s)

Division Macro Économie et Intégration Économique

Présentation de la division

La macroéconomie a été développée dans (et pour) les pays industrialisés. En effet, les théories et les applications empiriques de la macroéconomie moderne ont pour raison l’orientation des politiques monétaires et fiscales dans les économies industrielles afin d’atteindre le plein-emploi, contrôler l’inflation, et stabiliser l’activité économique. Les économies en développement utilisent ce corpus de connaissance, avec toutes les rivalités qui existent entre les écoles de pensée, sans aucune modification significative. Toutefois, les agrégats macroéconomiques de base, tels que : la production, l’emploi, l’inflation, et les identités et conditions d’équilibre sont les mêmes pour les pays industrialisés et les pays en développement. L’épargne reste égale à l’investissement, la production au revenu, et la demande agrégée est la somme de la consommation, de l’investissement, des dépenses de l’état, et de l’exportation nette. Cependant, dans une conception macroéconomique adaptée aux pays en développement, ces identités doivent être combinées avec une analyse économique des déterminants du comportement des firmes, des ménages et de l’état. La nature de la relation entre ces variables et le sens de la causalité (qui cause qui) sont fonction du milieu et du contexte.

L’étude et l’analyse de la macroéconomie algérienne et ces interactions avec la croissance de long terme ne peuvent pas échapper à la controverse posée par l’adaptation des méthodes d’analyses actuelles au contexte de notre recherche. L’analyse économique se conduit à base de modèles, mais ces derniers sont souvent conçus pour des pays industrialisés. Dès lors, notre schéma de réflexion s’inscrira dans un cadre à deux perspectives. La première consiste à retravailler les modèles existant et à chercher les manières de les adapter à notre contexte. La deuxième consiste à inscrire ces modèles dans un cadre de réflexion qui permet de comprendre et de prévoir le comportement, de court et long terme de la macroéconomie Algérienne.

 

Axes de recherches

- Inflation et dynamique à court terme
- Les caractéristiques des programmes de désinflation
- Intégration financière et flux des capitaux
- Les crises de taux de change
- Les marchés financiers et le processus de transmission de la politique monétaire
- Construction de basse de données
- Comptes agrégés, production et structure du marché

arrow 01 Les équipes de recherche

Potentiel Humain

Directeur de Division
BELARBI Yacine Directeur de recherche CV
Chercheurs permanents
Menna Khaled Maitre de recherche "B" CV
Azzi Souad
Attachée de recherche CV
Belkacem-Nacer Meriem
Attachée de recherche CV
Benamirouche Hichem Attaché de recherche CV
BoulahbelL Samira Attachée de recherche CV
Ferdj Younes
Attaché de recherche CV
Ferroukhi Kahina Attachée de recherche CV
Mehibel Samer Attaché de recherche CV
Souidi Rima Attachée de recherche CV
Chercheurs associés
Souam Mohand Saïd Professeur - université Nanterre Ecomix CV
El Saadi Nadjia Professeur – ANPS CV
Achouche Mohammed Professeur – université de Mira Bejaia CV
Oukaci Kamel Maître de Conférences (HDR) CV
Sami lylia Maître assistante – Ecole de draria CV
Bouzni Mohammed Maître assistant – université de Mira Bejaia CV
Abderahmani Fares Maître assistant – université de Mira Bejaia CV
El aguab Mohammed Maître assistant – université de Mira Bejaia CV

 

Benamirouche Hichem

CREAD © 2014-2017. Tous droits réservés.