L’économie informelle en Algérie : Concepts, modes opératoires et impacts

Partenaire : Ministère du Commerce

Chef du projet : LASSASSI Moundir, chercheur au CREAD

Objet du projet :
L’informel comme notion est un concept évolutif. Au début, on parlait du secteur informel, emploi informel, seconde économie pour déboucher sur la notion de l’économie informelle qui regroupe ces notions. Malgré de nombreux efforts en vue d’une définition internationale, les conceptions et les mesures de l’informel sont encore nombreuses et diverses. Sur le plan pratique, on peut retenir la définition de l’organisation internationale du travail de l’informel qui consiste à qualifier les activités informelles comme des formes d’activités caractérisées par : a) la facilité d’entrée, b) le recours aux ressources locales, c) la propriété familiale de l’entreprise, d) la petite échelle des activités, e) une technologie à forte intensité de main-d’œuvre et adaptée, f) des compétences acquises en dehors du système scolaire formel, g) des marchés non réglementés et concurrentiels…