Evaluation de l’impact de l’Accord d’association et de la Grande Zone Arabe de Libre échange (GZALE) sur l’économie algérienne

Chef du projet : Mohamed Yazid BOUMGHAR

Objet du projet :
L’objet de ce projet est double. Un premier objectif recherché est de revenir sur une mesure de l’impact de l’accord d’association tentée en 2005 au sein d’une équipe de recherche du CREAD. Avec un recul de plus de douze ans , il est permis de faire une évaluation plus complète et rigoureuse sur les effets de l’accord d’association sur l’économie algérienne. Le second objectif recherché est de faire le point sur une autre expérience d’intégration régionale entamée en 2009. Il s’agit de la mise en place de la « Grande Zone Arabe de Libre Echange (GZALE)  » entre l’Algérie et vingt deux pays arabes. En sus de l’approche descriptive qui sera sollicitée, comme première approche, à travers les statistiques mensuelles du commerce extérieur, cette première analyse sera complétée avec des études économétriques. La modélisation en équilibre partiel pourra compléter ces deux premiers outils pour capter les changements brusques dans les catégories économiques sujettes aux effets de l’ouverture commerciale. Le recours à des enquêtes ad-hoc est aussi envisagé pour capter les perceptions et les réactions des agents économiques vis-à-vis ces deux expériences d’intégration régionale